Histoire du Nevarra

From Wiki Success
Jump to navigation Jump to search

Le Nevarra est un des vestiges de l’Empire humain. Eltor fils de Xel, un puissant mage, reçu la charge de la province de Nevarra à la mort de son père. Il fonda les collèges de magie et organisa toute la vie de la province autour de l’exercice de la magie si bien que les mages se virent accorder de plus en plus de privilèges jusqu’à dominer totalement la société nevarrane.

Si la guerre fratricide qui suivit la mort de Xel permit au Nevarra de devenir une nation indépendante, elle échoua à asseoir son hégémonie. Ces dirigeants n’oublièrent jamais ce rêve de domination et plusieurs siècles après la fin de ce conflit, une nouvelle guerre initiée par les Nevarrans leur permit de s’emparer des royaumes divisés de la province d’Aberyn. Ils y appliquèrent leur loi durant de longues années jusqu’à la Grande Traitrise et l’avènement d’Elona Dorval.

Les mages nevarrans ont toujours été fascinés par le Songe. Non content d’étudier les Déchirures et la corruption qu’elles provoquent, ils tentèrent d’apprendre à voyager dans le Songe, parfois jusqu’à en perdre la raison. Ces recherches effrénées culminèrent sous le règne de Hérone IV l’Arpenteur, plus tard surnommé « Le Cruel ».

Hérone était fasciné par le Voile et y voyait une porte vers d’autres réalités. Selon lui, le Songe n’est qu’une dimension parmi d’autres et la magie peut servir de vaisseau pour voyager entre ces univers. Pour mener à bien ses recherches, Hérone s’enfonça dans le Songe bien plus que n’importe qui et petit à petit son esprit commença à changer. Il se détourna de ses conseillers et mena une politique de plus en plus agressive, oppressant toujours un peu plus les peuples sous sa domination. Il finit par attaquer le Sanctuaire de Tor Ylen, persuadé que les Prêtres de l’Unification possédaient la clé du voyage extra dimensionnel (cet événement est aujourd’hui connu sous le nom de Grande Traitrise).

La Fédération des clans kaerniens, appuyée par Elona Dornal et ses rebelles abernyens, se jeta dans la bataille pour défendre l’île et un conflit généralisé éclata. Il allait durer près de dix ans, jusqu’à ce que Hérone soit finalement assassiné par le général Geralt De Vera, son plus fidèle conseiller. Un cessez-le-feu fut signé et l’hégémonie nevarrane s’acheva définitivement. Le général De Vera devint à la fois le héros et l’ennemi de son peuple, marqué par le sceau du Régicide. Pour expier ses fautes il fonda l’Inquisition, une organisation chargée de veiller sur les mages pour que l’histoire ne se répète jamais.